Get Adobe Flash player

La race camarguaise

 

La race bovine camarguaise se reconnaît à sa robe noire, ses cornes en forme de lyre, la finesse de ses lignes et surtout sa vivacité et son agilité.

Le Marquis de Baroncelli, fondateur de la  » Nacioun Gardiano  » en 1904, réhabilite la race camarguaise en refusant de croiser ses bêtes avec du sang espagnol. Oeuvrant par ses actes et ses écrits à la reconnaissance de la culture camarguaise et des métiers de la  » bouvino « , le Marquis fait du  » pur taureau de Camargue  » un symbole identitaire de la Camargue et Petite Camargue.

Le taureau camarguais incarne la « Nacioun  » camarguaise. Les taureaux cocardiers, ceux qui font une carrière de course à la cocarde, reçoivent un nom et sont l’objet d’attentions particulières jusqu’à être enterrés dignement sous une stèle.

 

 

 

 

 

 

Tombe du taureau « Lou Senglié » au Cailar

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Catégories